Le Sénégal rapatrie ses ressortissants de Centrafrique

Article : Le Sénégal rapatrie ses ressortissants de Centrafrique
2 janvier 2014

Le Sénégal rapatrie ses ressortissants de Centrafrique

photo prise par oafrik 

 Ils sortent un à un de l’avion. A bord 261 passagers : des femmes, des hommes, des jeunes, des enfants. A l’accueil, le président de la République Macky Sall, à ses côtés le premier ministre Aminata Touré et le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur Mankeur Ndiaye.

Les conséquences de la situation actuelle en Centrafrique touchent beaucoup de pays. Le Sénégal n’est pas une exception. Pour éviter le pire, les autorités sénégalaises ont procédé ce mercredi au rapatriement d’une partie de nos compatriotes. C’est vers 19 h 20 que le premier vol est arrivé à  l’aéroport international de Dakar. A bord 261 Sénégalais qui vivaient en Centrafrique. Le Chef de l’Etat lui-même s’est rendu sur place pour les accueillir. Macky Sall a déclaré que ‘toutes les dispositions sont prises pour les assister. Les enfants qui étaient dans des écoles seront réinscrits dans des établissements scolaires sénégalais, les malades seront traités et un appui leur sera octroyé. Mais le  président de la République n’a pas dit ce que le gouvernement va faire pour la réinsertion socioprofessionnelle des adultes qui travaillent. Pour le moment ils ont tous été emmenés dans un hangar à l’aéroport où ils passent la nuit en attendant d’être acheminés vers leur secteur d’origine.

Peu après leur arrivée, les rapatriés ont remercié le chef de l’Etat, mais ils estiment que Macky Sall doit continuer sur cette lancée puisque beaucoup d’autres Sénégalais attendent de regagner le pays et que  la vie de ceux qui sont restés en RCA est en danger. Il urge de les évacuer sinon ils seront tués.

Selon de nombreux témoignages : « La situation à Bangui est horrible. Ils tuent des gens à coups de machettes. Chrétiens et musulmans sont attaqués. Tout le monde est ciblé. Certains sont même égorgés au vu et su des forces françaises. Nous ne comprenons pas pourquoi les soldats ne réagissent parfois quand des personnes attaquées’ se plaignent. »

Arame Fall, avocate stagiaire au barreau de Bangui a été obligée de se réfugier au consulat du  Sénégal à Bangui, elle affirme : « Beaucoup de biens ont été volés. Ma maison  a été incendiée 48 heures avant notre rapatriement. Ils m’ont tout volé ».

Aujourd’hui que nos compatriotes sont revenus, ils attendent maintenant un appui des autorités, car ils disent avoir perdu tous les biens. A leur arrivée à Dakar, certains sont malades , d’autres traumatisés. C’est ce qui explique d’ailleurs la présence de quelques ambulances mobilisées pour leur évacuation dans les structures sanitaires.

Ce jeudi un autre vol est attendu, car 161 personnes ont déjà exprimé leur désir de rentrer au Sénégal.

 

 

 

 

Partagez

Commentaires