Gouvernement Dione: Monsieur le premier ministre,où sont les femmes?

 Aussitôt nommé par le chef de l’État, le nouveau premier ministre a présenté dans la soirée du dimanche l’ensemble du gouvernement.Ils sont 30 ministres et 3 ministres délégués qui ont été nommés. Dans sa déclaration,Mohamed Dione invite les sénégalais au travail.Dans la lecture des décrets, on entend le terme  innovation pour justifier  la nomination de cinq secrétaires d’État chargés de renforcer la réforme de l’administration sénégalaise.Mais le constat qui attire l’attention des observateurs, c’est le nombre jugé très insuffisant de femmes dans le gouvernement au moment où on parle de la parité.Elles sont sept (07) sur les 33 ministres de la nouvelle équipe chargée de faire émerger le Sénégal.

      Voici la liste du nouveau gouvernement :

  Vu la Constitution, notamment en ses articles 43, 49 et 53 ;

Vu le décret n°2014-845 du  06  juillet 2014 portant nomination du Premier Ministre ;
Sur Proposition du Premier Ministre,

DECRETE

Article premier : La Composition du Gouvernement est fixée ainsi qu’il suit :

: Madame Awa Marie Coll SECK, Ministre de la Santé et de l’Action sociale
: Monsieur Augustin TINE, Ministre des Forces Armées
: Monsieur Abdoulaye Daouda DIALLO, Ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique,
: Monsieur Sidiki KABA, Garde des Sceaux,  Ministre de la Justice,
: Monsieur Mankeur NDIAYE, Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur,
: Monsieur Amadou BA, Ministre de l’Economie, des Finances et du plan,
: Monsieur Papa Abdoulaye SECK, Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural,
Madame Mariama SARR, Ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfance,
Monsieur Diène Farba SARR, Ministre du renouveau urbain, de l’habitat et du cadre de vie,
Monsieur Oumar YOUM, Ministre de la Gouvernance Locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, porte parole du Gouvernement,

Monsieur Mansour FAYE, Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement,
Monsieur Aly Ngouille NDIAYE, Ministre de l’Industrie et des Mines,
Monsieur Mansour Elimane KANE, Ministre des infrastructures, des transports terrestres et du Désenclavement,
Monsieur Abdoulaye BALDE, Ministre de l’Environnement et du développement durable,
: Monsieur Mary Teuw NIANE, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche,
Monsieur Serigne Mbaye THIAM, Ministre de l’Education Nationale,
Monsieur Alioune SARR, Ministre du Commerce, du secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME,
Monsieur Oumar GUEYE, Ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime,
Monsieur Yaya Abdoul KANE, Ministre des postes et des télécommunications,
Madame Aminata MBENGUE ndiaye, Ministre de l’Elevage et des productions animales,
Monsieur Abdoulaye DIOUF SARR, Ministre du Tourisme et des Transports Aériens,
Madame Khoudia MBAYE, Ministre de la Promotion des investissements, des partenariats et du développement des téléservices de l’Etat,
Monsieur Mbagnick NDIAYE, Ministre de la Culture et de la Communication,
Monsieur Mansour SY, Ministre du Travail, du dialogue social, des organisations professionnelles et des relations avec les institutions,
Madame Maimouna NDOYE SECK, Ministre de l’Energie et du Développement des Energies Renouvelables,
Monsieur Mamadou TALLA, Ministre de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat,
Monsieur Mame Mbaye NIANG, Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la construction citoyenne,
Monsieur Matar BA, Ministre des Sports,
Madame Viviane Laure Elisabeth BAMPASSY, Ministre de la Fonction Publique, de la Rationalisation des effectifs et du renouveau du service public,
Monsieur Khadim DIOP, Ministre de l’intégration Africaine, du NEPAD et de la Promotion de la Bonne Gouvernance,
Monsieur Birima MANGARA, Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie et des Finances et du Plan, Chargé du Budget,
Monsieur Moustapha DIOP, Ministre Délégué auprès du Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Chargé de la Micro-finance et de l’Economie solidaire,
Madame Fatou TAMBEDOU, Ministre délégué auprès du Ministre du renouveau urbain, de l’Habitat et du cadre de vie, chargé de la restructuration et de la requalification des banlieues
Article 2 : Le présent décret sera publié au journal officiel.

Fait à Dakar, le 06 juillet 2014

Macky SALL

Par le Président de la République
Le Premier Ministre

 Mohammed Boun Abdallah Dione

Nouveau gouvernement du sénégal: où sont les femmes ?

Photo crédit/Badji

Finalement, le successeur de Aminata Touré est connu.Il s’appelle Mohamed Dione.L’actuel premier ministre est originaire du département de Gossas dans la région de Fatick, même région que le chef de l’État Macky Sall. Mohamed Dione informaticien, avec des compétences en économie était jusqu’ici ministre conseiller en charge du suivi du programme Sénégal émergent (pse).
Il était directeur de cabinet de Macky Sall quand il était premier ministre sous le régime de Wade. Il a dirigé en outre la direction de l’industrie

 Trois jours après le limogeage de Madame Aminata Touré, le chef de l’État a fait son choix pour succéder à celle considérée par beaucoup de sénégalais comme la dame de fer à la tête de la primature. Mohamed Dione devient le troisième Premier Ministre du Sénégal sous le règne du Président, Macky Sall. Sa nomination intervient ce dimanche, dans un contexte marqué par des coupures d’électricité et d’eau  au Sénégal.. Le nouveau chef  du gouvernement a lancé un appel au travail en attendant sa déclaration de politique générale.

De son véritable nom, Mohamed Ben Abdallah Dione, la cinquantaine est un informaticien de formation qui est passé par IBM (International Business Machines Corporation) et par la BCEAO (Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest), avant de côtoyer la diplomatie comme Chef du bureau économique de l’ambassade du Sénégal à Paris. Mohamed Dione est consultant international sur les fiches de la CNUCED (Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement) au Maghreb. Il a également travaillé à l’ONUDI (Organisation des Nations unies pour le développement industriel). Depuis son retour au Sénégal, Mohamed Dione a été Directeur de cabinet du président de la République, Macky Sall avant d’être nommé Ministre en charge de l’exécution et du suivi du PSE (Plan Sénégal Emergent).

Le successeur de madame Aminata Touré est attendu sur des urgences notamment : La fin des coupures d’électricité, de l’eau, baisse du prix des denrées de première nécessité, l’application de la loi sur la baisse du loyer puisque jusque là certains bailleurs refusent d’appliquer cette loi.

Voici la liste de quelques ministres des entrants et des départs

Le nouveau gouvernement sénégalais, dont la liste a été publique dimanche soir à Dakar, comporte 33 membres dont trois ministres délégués, selon un décret lu par le secrétaire général de la présidence de la République, Maxime Jean Simon Ndiaye.

La nouvelle équipe est marquée par les départs de Pape Diouf (Hydraulique et Assainissement), Ali Haïdar (Pêches et Affaires maritimes), Abdou Latif Coulibaly (Promotion de la Bonne gouvernance), Mor Ngom (Environnement) et Benoit Sambou (Jeunesse, Emploi et Promotion des Valeurs civiques).Abdoul Aziz Mbaye ( de la culture)

Mariama Sarr fait son retour au gouvernement comme ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, tandis que Mansour Faye (Hydraulique et Assainissement), Mame Mbaye Niang (Jeunesse, Emploi et Construction citoyenne), Viviane Bampassy (Fonction publique, Rationalisation des effectifs et Renouveau du service public) font leur entrée au gouvernement pour la première fois.

Abdoulaye Diouf Sarr (Tourisme et Transports aériens), Yaya Abdoul Kane (Postes et Télécommunications) et Mansour Elimane Kane (Infrastructures, Transports terrestres et Désenclavement) font également partie des nouveaux entrants.

ll faut ajouter  trois ministres délégués : Birima Mangara, en charge du Budget
Moustapha Diop (Microfinance et Economie solidaire) et Fatou Tambédou (Restructuration des banlieues) 5 secrétaires d’Etat dont le journaliste Yakham Mbaye.

On notera dans ce gouvernement , la faible présence des femmes.