Gouvernements de l’ICANN:Le Sénégal consacré

Le senegal conscré

La nouvelle a été rendue publique le 2 novembre 2017. Le Sénégal est élu au conseil d’administration du comité des gouvernements de l’Icann. L’élection a eu lieu aux Emirats Arabes Unis. C’est une grosse consécration pour le Sénégal. La candidature du directeur des technologies de l’information et de la communication au ministère en charge de l’économie numérique, Chérif Diallo, au poste de vice-président du conseil d’administration du comité consultatif des Gouvernements de l’Icann a été acceptée au cours de l’assemblée générale de l’organisme chargé de l’attribution des noms de domaine et des numéros sur internet. Le candidat du Sénégal a été soutenu par plusieurs organisations et autres institutions, à l’image de l’Union Africaine (UA), de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). L’égyptienne Manal Ismail, elle, est à la tête du conseil d’administration pour les deux prochaines années, poste dirigé depuis 2014 par le Suisse Thomas Schneider.

Le Dr Chérif Diallo, directeur des Technologies de l’information et de la communication, porte la candidature du Sénégal à la vice-présidence du Comité consultatif des gouvernements (Gac) de l’ICANN. L’homme a plus d’une dizaine d’années d’expérience et une expertise reconnues aussi bien dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information que dans celui des réseaux télécoms.

Enseignant-chercheur à l’Ufr Sat de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, le Dr Chérif Diallo est titulaire d’un doctorat de Télécoms Sud-Paris. Il a décroché en une maîtrise d’ingénierie de l’Université Paul Sabatier de Toulouse, un Diplôme d’études approfondies (Dea) de calcul scientifique (Université Paris 6), un autre Diplôme d’études supérieures spécialisées (Dess) d’informatique (sécurité des systèmes d’information) et un Certificat de spécialisation en « Audit des systèmes d’information ».

A la tête de la direction des Technologies de l’information et de la communication au ministère de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique, Dr Chérif Diallo,avait manifesté sa candidature au poste de vice-président du Comité consultatif des gouvernements (Gac) de « Internet corporation for assigned names and numbers » (Icann). Cet organe est en charge de la régulation et de la gouvernance de l’Internet. La candidature du sénégalais M. Diallo a été portée par l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif,la CEDEAO ),l’Union africaine, l’Etat du Sénégal. Les Africains notamment la communauté francophone ne sont pas « très bien représentés », font remarquer des acteurs du secteur à Dakar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *