Prix Médias sur la contrefaçon électrique en Afrique : le journaliste Birame Faye primé

   En moins de deux ans, le journaliste Birame Faye remporte deux prix. Après le prix d’excellence meilleure investigation 2013 presse écrite, prix décerné par Panos Afrique de l’Ouest, Birame Faye vient de remporter un autre prix  pour son reportage sur la contrefaçon. L’article primé avait comme titre « Électricité – Utilisation de produits contrefaits : un danger dans notre propre maison ». Son travail sera récompensé par l’entreprise Schneider Electric. Le travail d’un autre journaliste nigérian a été aussi sélectionné pour être primé. Les deux vainqueurs seront prochainement invités en France où ils recevront leur prix durant une cérémonie qui se déroulera en présence de Mme Tracy Garner responsable anti-contrefaçon Monde de Schneider Electric.

Birame Faye a étudié au Centre d’étude des sciences et techniques de l’information (Cesti) de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal). Il a rejoint le journal Le Quotidien dès la fin de ses études. Birame a suivi une spécialisation au journalisme en ligne au sein de l’Institut international de Berlin, avant d’être affecté au service politique de son journal. Il a ensuite participé à deux sessions de formation en journalisme économique et financier auprès de la Fondation Thomson Reuters. En 2012, il a également bénéficié d’une formation en journalisme d’investigation dispensée par l’Institut Panos de l’Afrique de l’Ouest (Ipao). À deux reprises, il a remporté le Premier Prix du journalisme d’investigation lancé par Ipao. Birame Faye est titulaire d’un mastère en médias et communication, ainsi que d’un mastère en gestion des projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *